Additions et Soustrations sur le Soroban

Additions et Soustrations sur le Soroban

de lecture - mots

Comment effectuer des additions et des soustractions sur le boulier japonais ?

Vous allez voir: c'est un véritable jeu d'enfant. (Si ! Si ! On vous assure !)

Il existe d'ailleurs qu'une seule méthode pour effectuer ces deux types opérations. Dans cet article nous allons donc vous expliquer pas à pas de manière simple et concise pour que vous aussi en soyez capable.

Dans notre dernier article, soroban : mode d'emploi nous avons présenté la façon de représenter les chiffres à l’aide du boulier japonais.

Dans ce nouvel article, nous allons vous apprendre comment à additionner et soustraire des nombres en utilisant le boulier japonais.

Si vous n’êtes pas encore familier sur la façon de représenter les chiffres sur le soroban japonais, nous vous invitons à lire le précédent article-tuto.

 

Rappel : topologie du Soroban

 

Notez que même si un boulier n’est pas nécessaire dans les calculs illustrés ci-dessous car ils peuvent être fait facilement mentalement; les calculs effectués sur boulier dans la vie réelle impliquent souvent de grands nombres ou même avec des décimales.

Les exemples ci-dessous ne vous donneront qu’un aperçu de la façon dont les calculs sont faits et de certaines des méthodes utilisées.

 

Bases de l'addition

Exemple : 3 + 4

Nous ne pouvons pas ajouter 3 + 4 directement, donc nous déplaçons les trois compteurs de 1 unité vers le haut et le compteur de 5 unités vers le bas à un endroit pour représenter 3 + 5. Puisque nous avons ajouté 5 au lieu de 4, nous retournons un compteur de 1 unité vers le bas (indiqué par la flèche rouge).

Cela donne une réponse finale de deux compteurs de 1 unité et un compteur de 5 unités qui équivaut à 3 + 4 = 7.

Exemple : 7 + 6


Nous représentons 7 en déplaçant un compteur de 5 unités et deux compteurs de 1 unité. On ne peut pas en ajouter 6 directement, mais on peut en ajouter 10 et en retrancher 4. Donc, on ajoute un compteur d’une unité à la place des dizaines comme le montre l’illustration suivante.

Le problème suivant est que nous ne pouvons pas soustraire 4 directement. Donc, on peut soustraire 5 et ajouter 1. Donc, on retourne le compteur de 5 unités et on monte un compteur de 1 unité de la rangée suivante.

 

 

 

Base de la soustraction

Exemple : soustraire 3 à 6

soustraction soroban

Premièrement, déplacez le compteur de 5 unités vers le bas et le compteur de 1 unité vers le haut à un endroit pour représenter 6. Nous ne pouvons pas soustraire 3 directement, donc nous en soustrayons 5 en retournant le compteur de 5 unités et en ajoutant deux en déplaçant les compteurs de 1 unité vers le haut. Cela donne une réponse finale de trois compteurs à une unité, ce qui signifie que la réponse est 3.


Exemple 4 : soustraire 6 à 13

soustraction soroban

soustraction soroban

soustraction soroban


Nous représentons 13 en déplaçant un compteur d’une unité à la place des dizaines et trois compteurs d’une unité à la place. On ne peut pas soustraire 6 directement.

Décomposons cela par étapes:

  • On soustrait d'abord 3.
  • Puis on soustrait 10, on ajoute 9.
  • Enfin on soustrait 2

 On obtient donc le résultat : 7

 

Pour compléter cet article, nous nous invitons à regarder l’excellent tutoriel vidéo faite par la chaîne apprendre par le jeu.

 

Pour aller plus loin

Une fois que vous (ou votre enfant) aurez bien maîtrisé addition et soustractions sur le soroban, pourquoi ne pas aller plus loin en apprenant à maîtriser la multiplication? La multiplication sur soroban

Enfin pour pouvoir effectuer votre entrainement dans les meilleures conditions, nous ne pouvons que vous conseiller de vous acheter soroban.

Notre catalogue de bouliers japonais.


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.